Etre une femme en Corée

Publié le par kima

Ce que je vais écrire n'est que mon opinion. Je n'ai pas la prétention de dire connaitre la Corée en n'y ayant passé que 2 mois. Mais je tenais à vous faire partager mes observations (peut être mal interprétées). Si je fais fausse route dans ce qui suit je serais heureuse d'en discuter avec vous.

 

 

 501

 

La femme Coréenne est une princesse. J'entends par là qu'elle est souvent traitée comme telle. A l'étranger on pense souvent que les français sont romantiques et galants. Et bien les coréens n'ont rien à nous envier, au contraire. Que ça soit avec des amis garçons ou avec son copain la femme ne paye pas le restaurant (et quand bien même vous insister pour payer cette fois-ci il est très difficile de se faire entendre). 

Quand elle est avec son copain, la femme coréenne ne porte pas son sac, ou du moins, même si ça n'est pas toujours le cas il n'est pas rare de voir le garçon qui l'accompagne le faire pour elle. Vous l'aurez compris les coréens sont très prévenants. 

Dans la rue si un homme vous aborde (si quelqu'un ose vous aborder) un simple non suffit, vous n'êtes pas importuné plus longtemps. Ou en tout cas pas comme en France où certains se font très insistants pour ne pas dire lourds.

La femme coréenne est très coquette. Elle porte des talons hauts, se maquille, montre ses jambes, essaye d'être toujours bien habillée.

Mais tout n'est pas rose dans la vie d'une femme. La femme ne doit pas fumer en public (mais c'est entrain de changer car on en voit de plus en plus). La femme coréenne idéale ne va pas non plus en boîte lieu peu convenable pour une jeune femme. Elle ne montre pas ses épaules, ne porte pas de décolleté mais ne se prive pas pour montrer ses jambes.

La tradition confucéenne veux que la femme soit soumise, douce et silencieuse. C'est comme ça que doit être une bonne épouse dans une famille traditionnelle, mais biensur tout ça ne sont que les traditions. Les mentalités évolues et la femme gagnent en liberté. D'ailleurs quand une coréenne se marie elle garde son nom mais biensur les enfants prendront le nom du père.  

Dans l'université dans laquelle j'étudie il y a le Gender equality center. C'est un lieu dédié aux femmes dans lequel elles peuvent venir parler de leurs problèmes. Le lounge est strictement interdit aux hommes. On peut y trouver des canapés, des ordinateurs, des lits pour dormir et même une douche. Je me demande encore pourquoi un tel lieu a été créé. Les femmes on peut être vraiment besoin d'avoir un refuge loin du monde masculin.

 

 

Comme je l'ai dit je fais peut être fausse route, mais c'est pour le moment la vision que j'ai de la vie d'une femme en Corée. 

 

 

 

 

Commenter cet article

Dantounet 15/11/2010 01:16


Salut mademoiselle (je connais pas ton nom donc je vais t'apeller mademoiselle si tu veux bien), je suis tombé sur ton blog par hasard, j'aime bien la plupart des
articles donc continue comme ca, par contre celui sur les femmes me laisse vraiment perplexe.
Il me laisse perplexe car tu te focalises sur des détails en oubliant ce qui est VRAIMENT important. Comme tu le dis cela ne fait que 2 mois que tu es en Corée et peut
être que ta vision est encore un peu romantique mais je pense surtout que tu ne vis qu'a séoul(mais la je peux me tromper).

J'ai passer pratiquement 1 an en corée du sud l'année dernière et je vais retourner pour y travailler en Janvier (pour encore 1 an), donc ca m'a laissé l'opportunité
de me balader un petit peu partout. En faisant ceci j'ai apprit quelque chose de très important: Séoul ne représente pas du tout la corée. Ce que tu vois et vis a séoul
n'a rien a voir avec ce qui se passe dans le reste du territoire (nottament a Daegu et Busan).

Tu te focalise beaucoup sur les jeunes coréens pour donner des exemples, mais sache qu'il existe 3 étapes basiques dans l'évolution de leur comportement vis a vis des
femmes. La premiere est celle que tu décris, les couples étudiants qui s'aiment et se parlent d'égal a égal. La 2nd arrive après les 2 ans de services militaire ou
beaucoup de jeunes changent (beaucoup de couple se sépare après le service militaire car les coréennes ne reconnaissent plus leur copain) et la 3 ème étape, qui achève
le formatage, le travail. 3 étapes, 3 rapports très distinct avec la femme. 1 er cas: égalité; 2 eme cas: soumission de la femme; 3 eme cas: Femme= mère + support moral
pour le travail du maris.

Alors je vais pas non plus exagérer. Ce que tu dis est vrai pour une certaine catégorie de coréennes et les jeunes coréens font attention a leur copine sur la place
publique, les coréennes sont "bien traités" et la situation paraitrait presque plus enviable qu'en europe.

Cependant quand tu analyses la situation, j'ai remarqué que tu essayais de comprendre ca avec tes yeux et tes valeurs occidentales (fin les notres jsuis français aussi)
Et c'est une erreur (j'ai fais la même chose au début). Le plus important dans tout ca est qu'il faut que tu prennes en compte le fait qu'il y a plus d'homme que de
femme en Corée ce qui laisse le "choix" aux coréennes pour prendre le maris le plus "attractif" possible. Que la situation sociale est extremement tendu et que ce que
tu observe autour de toi n'est que le resultat de ces tension. Il s'agit d'un contrat social passé entre homme et femme. Les hommes sont prévenant et attentionnés et
les femmes sont belles et se taisent.

La femme Coréenne est souvent considérée comme un objet. Au même titre qu'une voiture, avoir une belle femme est le signe d'une réussite sociale voir même un pré-requis
pour accéder a certainne fonction. Beaucoup d'entreprise coréenne ne recrute que des hommes mariés et la beauté de ta femme est un argument a mettre en avant dans tes
rapports sociaux en entreprise (surtout avec tes patrons). Une femme moche est considérée comme un frein a la carrière par beaucoup de Coréen (même certains jeunes).

Donc la femme est bien traité en vertu de son status de mère potentielle. Les coréens on un gros problème de confiance en eux. Cela provient peut être du fait qu'ils
sont constament remis en question et doivent constament prouver qu'ils sont les meilleurs ( ou ptetre de leur rapport avec leur mère qui ne s'est occupé que d'eux quand
ils étaient gosse, je ne sais pas en fait). Mais c'est un fait qui se retrouve jusque dans les publicité et les communications d'état. L'état veut rendre les coréens
FIER d'eux et les rassurer constamment. La fierté nationale est le plus important et toute attaque a ce qui leur parait être un fondement de leur société déclenche des
reaction très très violentes (Une attaque a la virilité: tu as entendu parlé de la looser line ? demande a tes copain/copines ca date de l'année dernière).

La femme idéale pour l'homme Coréen typique doit être vierge, belle, soumise a la famille du maris et une bonne mère.

Il y a aussi une pression extraordinaire sur elles. Elles doivent être parfaite pour continuer a garder la considération des hommes coréens. Et être parfaite pour une
coréenne ca signifie se taire, faire des études qui ne serviront a rien car elles vont se marrier avant 25 ans et faire un enfant l'année d'après avec, si possible,
leur premier petit copain (ils apellent ca "premier amour").

Cependant la encore il faut se méfier, l'amour n'est absolument pas quelque chose d'important dans la société coréenne (et asiatique en générale). Tu as peut être déjà
entendu parler du "djong" (amitié), lien qui unit 2 personnes qui se connaissent depuis très longtemps. Pour eux ce lien est plus important que l'amour tel qu'on le
conçoit en occident. Donc beaucoup de parents tenteront de choisir le copain de leur copine en choisissant celui qui leur parait le plus apte a remplir les besoin
matériels de la famille.

De plus tu as un système d'agence matrimoniales qui notent les femmes en fonction de leur beauté, pour leur trouver des maris riches et puissant. La meilleure note se
recoit entre 19 et 22 ans. Passer cet age la une sorte de compte a rebours se déclenche et toute femme n'ayant pas trouvé de maris a la trentaine n'est plus considérée
en tant que telle. Pour la société Coréenne une femme de 30 ans qui n'a pas de maris est FORCEMENT bizarre.

Autre chose, Dans les entreprises Coréennes, la notion de plafond de verre est encore très très répandut. Beaucoup d'entreprise font encore la distinction homme/femme
dans leur organigramme et le fait d'être un homme est très souvent un pré-requis pour acceder a un post a responsabilité.

Donc j'ai également observé ce dont tu parles, les étudiants coréens sont très très romantiques, ils portent les même vetements etc etc cependant n'oublie pas une chose,
la société Coréenne est une société qui supporte très mal le changement des valeurs. Donc les choses changent, mais très doucement et pas forcément comme on l'entend
avec notre vision occidentale. J'ai une amie a Daegu, qui a 24 ans, qui est en train de se débattre avec sa famille car ils veulent la forcer a se marier avec un homme
alors qu'elle veut continuer a voyager et faire des études. Une autre amie a Busan n'a pas le droit de voir de garcon (elle fait partie d'une bonne famille) en dehors
des cours. Sa mère lui dit "laisse je te trouverais le bon maris". J'ai eu aussi des déclarations provenant de potes coréens qui sont a se taper la tête contre les murs.
Des étudiant en physique et ingénieurie, qui te sortent qu'une femme qui couche avec un étranger et impure et qu'ils ne faut surtout pas se marier avec. Cette croyance
est encore TRES répandut en corée car les coréens accordent beaucoup d'importance a la pureté du sang.

Désolé je t'ai un peu balancé toutes mes idées en vrac, ca doit pas être agréable a lire mais y a beaucoup de chose a dire sur ce sujet. Y a nottament des stats effrayantes
qui place la corée au dela du top 100 mondial dans le respect de la femme au travail, qui montrent que 25% des coréennes sont anorexiques a cause du l'obsession de la beauté et de la minceur (pour
un coréen une belle femme est fragile et mince) etc etc mais ca serait trop long d'en parler d'un coup.


kima 17/11/2010 03:29



Merci pour ton commentaire, il est vraiment très intéressant. C'est vrai que je suis peut être encore dans ma phase "d'idéalisation" de la Corée et tu as vu juste en disant que je ne connais
surtout que Seoul. A part pour Chuseok je n'ai pas vraiment eu l'occasion de partir en vadrouille dans le pays :(


J'espère vraiment pouvoir aller plus dans le sud pour voir ce qu'il s'y passe. 


Il est aussi vrai que je me focalise sur les jeunes coréens parce que c'est surtout eux que je fréquente au quotidien étant en échange universitaire. Je ne connais le monde du travail que de
l'extérieur donc pour le moment je me garde bien d'en faire une quelconque observation.


J'ai aussi pu constater ce que tu as dit sur l'après service militaire, j'en ai discuté avec quelques un de mes amis et ils m'ont tous dit qu'après leur service militaire ils avaient changé, ou
plutôt évolué et pris conscience qu'il était temps de penser au futur et donc de devenir un peu plus sérieux. 


Ton commentaire me fait aussi penser à une conversation que j'ai eu avec l'une de mes amis coréennes, et on en était arrivé à dire que certaines coréennes étaient à Korea University non pas
seulement pour sortir avec un bon diplôme mais aussi pour trouver un bon parti, parce qu'ici il y a pas mal de fils de personne haut placé dans la société coréenne. 


 


Je te remercie encore une fois pour ton commentaire, je vais m'efforcer à quitter ma vision occidentale pour essayer de comprendre ce pays qui me fascine encore et toujours.  



Helene 07/11/2010 04:14


Tout ce que tu as dit est juste :). Tu peux aussi rajouter que les femmes coréennes sont très jalouses et qu'une grande majorité manque de maturité. La Coréenne "standard" est gamine en fait et
elles ne sont pas toujours faciles à comprendre tellement elles peuvent être capricieuses. Et aussi que là, les hommes sont vraiment galants etc quand ils sont juste 'petit ami' mais une fois
mariés, ce n'est plus du tout pareil. Donc il faut en profiter tant qu'elles ne se marient pas XD !